Historique

Après un colloque international organisé à Montréal à l’initiative de l’ACCT en juin 1977, notamment par la Société Radio Canada et la Société Radio Québec, auquel participèrent les représentants de 34 chaînes de radiodiffusion et de télévision utilisant entièrement ou partiellement la langue française dans leurs programmes nationaux ou régionaux, les délégués à l’unanimité proposèrent la création d’un Conseil International des radios et télévisions d’Expression Française, le CIRTEF.

Une année plus tard – le 21 juin 1978 – et à nouveau à Montréal, les délégués réunis en assemblée constituante:

  • considérant l’apport vital de la radio-télévision à la compréhension entre les peuples et au progrès de la société ;
  • convaincus de la nécessité d’une coopération multilatérale qui permette à chacun des organismes de mieux s’acquitter de ses obligations en ce domaine ;
  • reconnaissant que pour être efficace, une telle coopération requiert le maintien d’un dialogue permanent et la mise sur pied d’un organisme de coordination où tous les membres viennent, sur un pied d’égalité, participer à la définition des besoins et à l’établissement des priorités ;
  • considérant l’opportunité de collaboration que représente l’utilisation d’une langue commune ;
  • reconnaissant le rôle spécifique dela Communauté des radios publiques de langue française et de la Communauté des télévisions francophones, mais constatant qu’il n’existe aucune institution internationale qui regroupe tous les organismes de radiodiffusion qui utilisent entièrement ou partiellement la langue française dans leurs programmes nationaux ou régionaux ;
  • considérant que le participants au colloque international des radios-télévisions d’expression française ont recommandé à l’unanimité, le 10 juin 1977, que soit créé un Conseil International des Radios-Télévisions d’Expression Française ;
  • précisant que cet organisme doit agir par l’entremise d’une structure légère et que son action doit se situer en complément des mécanismes de coopération qui existent et, chaque fois que c’est possible, s’exercer par leur entremise ou par la voie des services dont disposent déjà les radiodiffuseurs ;

sont convenus de créer une association sous le nom de Conseil International des Radios-Télévisions d’Expression Française. Ce nom ainsi que l’acronyme CIRTEF constituent l’un et l’autre la dénomination officielle de l’association.