CHRONIQUES DES CENTRES

CHRONIQUES DES CENTRES

Centre de Yaoundé

Dans la plupart des familles au monde, l’avènement de la fête de la nativité et celle de la Saint-Sylvestre en ce mois de décembre, représente toujours un grand moment de réjouissance. Le Centre de Yaoundé n’est pas en reste surtout avec la sortie PAD des films « La marmite bantou » de la réalisatrice Rosalie Mbele ATANGANA de la CRTV (Cameroun) dans le cadre de la série « SAVEURS D’AFRIQUE et de « La grande décharge » du réalisateur Aimé Roland BINDZI de la CRTV (Cameroun) dans le cadre du FONDS CIRTEF.

Que dire des films en cours de finition comme : « ACIWACU : …de chez nous » de la réalisatrice Stella NINZIGAMIRE de la RTB du Burundi dans le cadre de la série « SAVEURS D’AFRIQUE », « L’appel du charbon » de la réalisatrice Victorine BELLA MEYO de la Télévision Gabonaise dans le cadre du FONDS CIRTEF et de « Bendskin : Mototaxi » du réalisateur Pierre ELA OWONA de la CRTV (Cameroun) dans le cadre également du FONDS CIRTEF.

Ah ! Il y aura bien de quoi se régaler.

Le centre de Yaoundé souhaite un bon appétit et surtout bonne année à tous.

Cyriaque NDI MBALLA

 

Centre de Cotonou

Cotonou, la capitale économique du Bénin affiche en ce mois de décembre finissant, une température clémente

C’est aussi la période des bilans pour certaines entreprises et institution. Le Centre durant l’année qui s’est achevée a connu plusieurs activités :

Les productions du fonds CIRTEF TV5

Le Centre a assuré la postproduction des sujets :

1 « Le bonheur du solaire » du sénégalais CISSOKHO Boubacar.

2 « Les sillons de la créativité » de Lobé NDIAYE

3 « Les chemins de fer en Afrique de l’Ouest » une coproduction internationale, qui a regroupé le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Sénégal.

Au court de l’année écoulée, le Centre a abrité un atelier de maquette de la série « MA VIE APRES LE SPORT », dirigé par Modeste HOUNGBEDJI, scénariste et réalisateur béninois. Six télévisions ont pris part à cet atelier : le Bénin, le Burkina, le Burundi, la Côte d’Ivoire, le Mali et le Togo. Toujours dans la rubrique Série, le Centre a assurée aussi la postproduction de trois films de la série SAVEURS d’AFRIQUE :

1 « Voyage culinaire avec l’igname » de Philomène NDRAMAN de la RTI

2 « Tofoboung et Adémè » de Adjikè ASSOUMA de la TVT

3 « Les délices des deux marmites » de Aboubacar GUNGUE de la RTS

S’agissant de formations, le Centre a accueilli la Canadienne Fleury Marine de Radio-Canada, pour partager son expérience avec des réalisateurs des télévisions du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, du Sénégal et du Togo en production WEB.

Notons aussi la formation en radio, dirigée par Anne BON-NEAU avec deux réalisatrices de la Radio Nationale du Bénin, mesdames Claudine ATOHOUN et Mirabelle AKPAKI qui a débouché sur la production de sujets portant sur les violences faites aux femmes

Partenariat entre ORTB et le CRPF CIRTEF Cotonou, le Centre a monté et mixé deux productions de l’ORTB : « Les délices de contre saison » de Chantal MELE et « Ensemble, nous le pouvons » de Alexis SEGBEMON. Ces deux sujets ont été proposés à l’émission REFLETS SUD.

Depuis deux ans, le centre s’est engagé sur la postproduction de la série « Les Chenapans », financée par le Fonds audiovisuel de l’OIF. La réalisatrice Christiane CHABI KAO, bénéficiaire de ce Fonds depuis des ans, a choisi le mois de décembre 2015, pour sortir de notre studio, les huit premiers épisodes pour l’OIF.

Décembre 2015 a permis également au Centre de sortir une dizaine de ses productions propres, postposées depuis 2014

Pour terminer, notons que le Centre a accueilli le volontaire de l’OIF à la personne du Sénégalais GUEYE NDIACK qui a pris en charge la cellule d’archivage AIME.

En sacrifiant à la tradition, le CRPF CIRTEF de Cotonou présente en ce début de la nouvelle année les vœux de bonne et heureuse année, que 2016 soit une année riche en production pour le bonheur de nos téléspectateurs et auditeurs.
Anselme AWANNOU